Se préparer à apprendre à lire

Si l’enfant lit dans une autre langue... qui se code ou non avec un système alphabétique. Dans ce cas, le sens de l’écrit est connu, mais le système de transcription est à découvrir. S’il lit dans une langue qui utilise le même alphabet que le nôtre, à quelques lettres près… Alors de nombreuses étapes sont déjà franchies, ce n’est plus qu’une question de transposition. D’où l’intérêt des tests à réaliser en langue d’origine, mais aussi des tests pour repérer les stades tels que les définis Jean-Charles Rafoni. (lien à venir)

Si l’enfant est ne lit dans aucune langue… Faire la différence entre objet, dessin, mot. Le loto offre une entrée ludique pour une familiarisation avec des mots qui sont repris dans les pages de lecture. L’enfant fait la distinction entre objet réel, représentation dessinée et mot, qu’il soit dit ou écrit. Le loto permet un focus sur la première syllabe orale de ces mots, afin d’en favoriser le repérage à l’écrit.

Jeux oraux, à partir des cartes du jeu de loto

  • Tirer une carte : montrer un objet, le dessin de l’objet, le mot qui le désigne (parmi une liste affichée illustrée ou non);
  • Montrer un dessin à partir d’un mot entendu;
  • Nommer un élément dessiné;
  • Mémoriser des noms : jeu de Kim (avec cartes à poser);
  • Poser des questions pour identifier une carte…

Détail pour la mise en oeuvre de ces jeux.

  • Constitution d’imagiers thématiques (réunir les animaux, les jouets, les personnages…)
  • Loto puzzle (poser les images sur ses planches, seul)
  • Loto des images et textes (jouer au loto à 2 ou plusieurs)
  • Repérer des premières lettres communes à 3 mots (cheminée, cheval, chenille, CHE…)
  • Loto des syllabes (Poser « sa » sur la planche salade, salopette, sapin)

Partir d’images, de mots… jeux oraux et écrits avec 26 lettres

À l’oral, à partir de mots prononcés par l’adulte.
  • Repérer oralement la première syllabe commune à une liste de mots, (canard, canapé cadeau, CA; chameau, chapiteau, chapeau CHA; couteau, couvercle, couronne ; COU) : ç commence par…
  • Compter les syllabes d’un mot (privilégier des mots sans E muet : lavabo, ballon…)
À l’écrit, à partir de mots dont on a l’illustration.
  • Repérer des syllabes communes à 3 mots (cheminée, cheval, chenille, CHE…) sur les mots écrits dont on a les illustrations.
  • Repérer la première syllabe écrite d’un mot (manège, MA; panier, PA; mouton, MOU…) marionnette)
canardradissapinparapluiemoutonrapporteurmaracaspoupée
rollersmagicienbateaupapillonbouteillegâteaucitrongazelle
bougieciseauxcafésalonmoulinballonpoussinrôti
Quelques affichettes, pour faire compter les syllabes, ou trouver parmi quelques mots ceux qui ont une première syllabe identique.
Toujours prononcer le mot. En donner l’écriture dans un second temps, après l’exercice de phonologie.
A l’oral puis à l’écrit
  • Repérer, parmi une liste de mots, celui qui commence par une syllabe identifiée (Qui commence par CA ? canard, carotte, canapé, couteau, chat, cadeau ? à l’oral puis sur les mots écrits.
  • Repérer la première syllabe d’un mot, (manège, MA; panier, PA; mouton, MOU…) marionnette) à l’oral puis sur les mots écrits.
  • Compter les syllabes d’un mot (privilégier des mots sans E muet en finale : lavabo, ballon…) à l’oral, puis en coloriant certaines syllabes ou en traçant des barquettes !
  • Repérer la syllabe commune à plusieurs mots quelle que soit la position dans le mot : radis, racines, radiateur, parapluie : RA

Le livret : un imagier et des exercices à décliner

La première partie de l’imagier propose la lecture d’une centaine de mots illustrés. Les premiers exercices de repérage de mots, de lettres et de syllabes préparent à la lecture. Au terme de cette partie, une cinquantaine de syllabes sont mises en valeur. Partir de mots garantit une compatibilité avec toutes les méthodes de lecture. Priorité au langage oral, en situation d’interaction au cours d’activités manuelles, sportives, ludiques, de la vie courante… Favoriser l’écoute, la communication… On n’apprend à lire que sur ce que l’on sait dire.

C’est par un découpage de mots en syllabes, puis une réorganisation de ces syllabes, que l’enfant approchera les règles de la combinatoire. Nous faisons le choix de ne jamais demander à un enfant de lire une syllabe isolée s’il ne dispose d’un mot illustré dans lequel il trouvera cette syllabe. Il accédera peu à peu à des écrits plus étoffés par tâtonnement phonologique.

  • Constitution d’imagiers réunissant des mots où l’on entend A, I, O, OU, É, IN (sons voyelles fréquents et parmi les plus faciles à reconnaitre).
  • Écriture de mots en script minuscule ou en lettres capitales à l’ordinateur pour constituer des étiquettes mots à associer aux planches de loto (pour le loto fourni ou les lotos thématiques)

Les pages de l’imagier constituent des référents. Elles peuvent aussi être données à lire le soir sans risque de mettre l’enfant en difficulté.

Progression proposée

Si on conjugue les critères de fréquence et de régularité, on commencera par les consonnes R, L, M, P, T, CH. associées aux voyelles A, I, O, OU…

Au final, une trentaine de phonèmes à découvrir…

Mais l’entrée se fait par l’identification de la valeur de lettres ou de groupes de lettres, au sein des mots et des syllabes simples.

13 sons voyelles à découvrir

Toutes les voyelles se chantent: allez… On fait des vocalises !

  1. a dans banane, qui se distingue peu du â dans pâte
  2. e dans cheval
  3. i dans tapis
  4. o dans vélo, à distinguer ou non de o dans bol, selon l’accent régional…
  5. u dans jupe
  6. é dans école, que certains ne distinguent pas du è…
  7. è dans règle
  8. ou dans poupée
  9. on dans ballon
  10. in dans sapin à peine différent du « un » dans brun
  11. an dans maman
  12. eu dans bleu
  13. eu dans beurre

À noter que OI (roi) n’est pas une voyelle mais une combinaisons de 2 sons /W/ et /A/…

18 sons consonnes à découvrir

Consonne veut dire : « qui sonne avec » . On ne chantera pas facilement les consonnes. On peut aussi jouer avec les onomatopées, les bruitages…: pfttt… pssss. fffff. jjjjj llllllll mmmmmm .

  1. b de biberon
  2. c de canard, ou k (kangourou) ou q (cinq) ou ch (orchestre)…
  3. d de domino
  4. f de fusée ou ph (photo)
  5. g de galette
  6. gn de araignée
  7. j de jardin ou g (genou)
  8. l de lapin
  9. m de moto
  10. n de nuage
  11. p de papa
  12. r de robot
  13. s de salade
  14. t de tortue
  15. v de valise
  16. z de zéro
  17. gn de montagne
  18. ch de chat

Tant qu’on ne sait pas lire, Il est difficile de comprendre que mmmm et A… se lisent « MA ». En un seul son… C’est le principe de la combinatoire. Au départ on fera repérer les consonnes au sein de syllabes, dans des mots compris par celui qui apprend à lire ! Il est plus facile de travailler sur la première syllabe d’un mot.

Et plus tard des curiosités

Quand on en est là, ils savent lire !

La lettre y : valeur de i (voyelle) ou de « yod »comme dans yaourt, papillon.

La lettre x : silence (deux), consonnes (deuxième, dix) ou combinaisons de sons consonnes (GZ: exercice, KS excellent).

La lettre s : S ou Z selon les lettres qui l’entourent.

La lettre h : silencieuse, aspirée ou TH, PH, autres valeurs du CH…

Publié par Renée

Envie de faire partager des éléments forts de mon expérience de l'enseignement à l'école primaire et de la formation des enseignants...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :