Manipulation difficile de phonèmes au CP, une fatalité ?

Retour sur les évaluations CP de 2019

Chaque année, les élèves de CP sont évalués en septembre, puis en janvier. On peut comprendre que les acquis relevant du principe alphabétique soient très variables d’un enfant à l’autre, mais, en 2019, plus de 25% des élèves n’avaient pas répondu aux attentes…  « En janvier 2019, l’ensemble des élèves de CP ont été évalués en français et en mathématiques (770 000 élèves dans près de 31 000 écoles). Ce point d’étape, en milieu d’année scolaire, permet de mesurer l’évolution des acquis des élèves dans certains domaines de la lecture… /… En français, un peu moins des trois quarts des élèves sont entrés correctement dans la lecture. » (Note d’information DEPP 19-15)C’est un constat inquiétant.

Lueur d’espoir sur les bienfaits des premiers mois de classe, on peut lire plus loin:

« Concernant le principe alphabétique et la conscience phonologique, les progrès sont nets depuis le début de CP. Sur la connaissance des lettres et des sons qu’elles produisent, 23 % des élèves ne réussissaient que cinq items ou moins sur dix en début d’année de CP. À mi- CP, seuls 3,3 % des élèves sont dans cette situation. »

Les enfants qui étaient les moins performants en début d’année scolaire ont donc tiré grand bénéfice de ce début de CP. On peut s’en satisfaire, même s’il n’est pas souhaitable de laisser ces 3% d’élèves de côté. Mais…

« Pour la manipulation des phonèmes, avec des items identiques et le même niveau d’exigence, la proportion d’élèves en difficulté baisse de 22 % à 13 %. Malgré cette baisse, en milieu d’année de CP, un peu plus d’un enlève sur dix ne maitrise donc pas les bases phonologiques nécessaires pour apprendre à lire ».

Ceci peut interpeler : pourquoi cette proportion d’élèves n’est-elle pas aussi ramenée à moins de 4% ? Qu’y-a-t-il derrière ces items d’évaluation ? Une difficulté particulière ? De conception, de présentation ? Comment vont faire les enseignants entre février et juin, pour continuer l’étude des complexités de la langue, nécessaire pour parvenir à une lecture autonome, et en même temps revenir sur des bases afin d’amener ces enfants à entrer dans la lecture ? Est-ce que ces évaluations révèlent un décalage entre ce qui est réalisé en classe, et ce qui est évalué ? Ou est-ce que les exercices proposés sont vraiment trop difficiles ?

Il s’agit d’exercices de ce type :

  • Entourez la lettre qui correspond au son que vous entendez au début du mot feuille. Les lettres données sont : m, n, b, d et f.
  • Entourez l’image du mot qui commence par le même son que pantalon … Les quatre mots sont : monsieur – prune – ballon – bille.
  • Entourez l’image du mot qui se termine comme balle, jeu, car, fille

Des lettres peuvent prêter à confusion soit visuellement (p/q ou b/d ou p/d…) soit pour le phonème qu’elle transcrivent /p/ ou /b/, / f/ ou /v/.

Pour certains enfants, c’est le sens des mots qui prime, et ils seront tentés d’associer monsieur à pantalon, au lieu de prendre en compte la lettre initiale de pantalon pour l’associer à prune. Bille doit s’associer à fille, pour tenir compte de la rime. Mais un moment de distraction… et c’est tellement plus logique d’associer bille et balle !

La présentation peut aussi gêner certains autres enfants. Mais l’essentiel n’est pas là.

La consonne, du latin grammatical consona littera, est une lettre dont le son se joint à celui de la voyelle ! Voilà qui explique pourquoi un apprenti lecteur peut avoir du mal à entendre le son de la consonne… même après 4 mois d’école élémentaire.

Comme le rappelle le livret Guide phonologique, Se préparer à apprendre à lire et à écrire « les consonnes ne sont pas des sons qu’on peut isoler mais des phonèmes encodés de manière complexe dans un son. Il est plus difficile de se représenter certains phonèmes consonantiques, les consonnes ne se prononcent qu’en co-articulation avec une voyelle ».

La connaissance de la correspondance son/lettre, pour reprendre la consigne du livret d’évaluation, ne peut être qu’un résultat du travail sur la combinatoire, et non pas un préalable de l’apprentissage de la lecture, même si on s’y attelle dès la maternelle.

Le principe alphabétique peut s’enseigner grâce à l’analyse et la mémorisation de seulement quelques correspondances, selon quelques règles, que nous appliquons dans TREMPLIN VERS LA LECTURE :

  • Partir de mots qui sont l’unité de sens la plus petite;
  • Choisir des mots connus des enfants;
  • Sélectionner les correspondances graphème/phonème les plus régulières
  • Privilégier l’ordre de l’étude des graphies en fonction de leur fréquence ;
  • S’appuyer sur les éléments les plus repérables à l’oreille :
    • les voyelles, qui se chantent, se prononcent, se vocalisent…
    • les syllabes de deux lettres, dans l’ordre consonne voyelle;
    • les attaques des mots.
  • Faire construire des règles, même provisoires, qui permettront plus tard dans l’année d’assurer de nouvelles fusions de phonèmes.

Il faut suffisamment d’exemples et de régularités plus pouvoir construire, comprendre, mémoriser des règles.  Les exceptions n’étant que des obstacles dans un premier temps.

Le loto du coffret Tremplin vers la lecture, les pages de lecture et les activités proposées mêlant la lecture et l’écriture proposés dans le livret peuvent faire partie de la panoplie des outils de différenciation en cours d’année d’apprentissage, ou pour consolider les bases en l’année suivante en révisant l’ensemble des valeurs des lettres, en liaison. avec l’orthographe.

Vers l’article : 15 minutes pour saisir les incontournables de l’apprentissage de la lecture

Renée LOUIS

Publié par Renée

Envie de faire partager des éléments forts de mon expérience de l'enseignement à l'école primaire et de la formation des enseignants...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :